Historique et origine de cette « maladie »

Lorsque j’étais petite, lors d’une visite du médecin scolaire, on a détecté chez moi un « souffle au cœur », j’ai gardé le bulletin de santé jauni, qui date du 18 mars 1976.

Comme  « autres remarques » le médecin avait noté : « souffle systolique du foyer aortique irradiant aux carotides. Majoré par l’effort. Dédoublement du premier bruit. Il faudrait voir un cardiologue. »
En fait je ne suis pas allée chez le cardiologue, car le médecin généraliste me faisait régulièrement des électro cardiogrammes, j’étais suivie, et à part être vite essoufflée, rien de préoccupant.

C’est en mars 1997, que sur la prescription de mon médecin, mon souffle s’étant beaucoup accentué, que j’ai consulté un cardiologue.

Et cette bicuspidie aortique a été diagnostiquée.

Depuis cette date, j’ai revu régulièrement le cardiologue, à raison d’une fois par an.

Je vais donc  vous expliquer un peu ce que signifie une bicuspidie aortique, explications assorties de schémas du cœur.

Laisser un commentaire