Bicuspidie aortique

La bicuspidie valvulaire aortique est une malformation congénitale relativement fréquente de l’appareil valvulaire aortique (valve aortique) qui n’est constitué que deux feuillets (ou cusps) fonctionnels au lieu de trois comme normalement. Elle est retrouvée dans 1 à 2 % de la population.

 

Son incidence serait donc de 8000 à 16000 nouveaux cas chaque année en France, ce qui en fait, de très loin, la malformation cardiaque congénitale la plus fréquente.

Elle est quatre fois plus fréquente chez les garçons que chez les filles. Si dans la majorité des cas cette particularité anatomique ne donne aucun symptôme (elle est d’ailleurs souvent méconnue dans l’enfance) ou que des symptômes à un âge avancé (voir plus bas), 1/3 des bicuspidies est susceptible de se compliquer tôt ou tard d’où l’intérêt d’en poser le diagnostic et la nécessité d’un suivi régulier.

Normalement, l’appareil valvulaire aortique (séparant le ventricule gauche de l’aorte) est constitué de 3 valves sigmoïdes fermant chacune 1/3 de l’orifice (ces valves pouvant être légèrement inégales):

  • une valve dite « coronaire droite » située en regard de l’abouchement de la coronaire droite;
  • une valve dite « coronaire gauche » située en regard de l’abouchement du tronc commun de la coronaire gauche;
  • une valve dite « non coronaire », postérieure aux deux autres.

SOURCE : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bicuspidie_valvulaire_aortique

Laisser un commentaire