12 mars…J + 2

Le jeudi 12 mars, les infirmières m’ont également installée dans un fauteuil pour accueillir mon chéri. Bon il était content de me voir là, je ne suis pas restée longtemps car je fatiguais beaucoup, je tenais mon thorax avec mes mains posées dessus, je tremblais un peu, et mon discours était saccadé. J’en étais donc à mon deuxième jour de morphine. Le soir, je me souviens que les infirmières m’ont apporté une floraline, sans sucre bien sûr, je n’ai avalé que quelques cuillères, il me semble qu’il y avait une compote que j’ai appréciée, elle.

Pendant ces jours en réanimation, j’ai eu plusieurs radios, des échographies aussi, le cardiologue est passé me voir ainsi que le chirurgien.

La dernière nuit en réa a été « blanche » car la mamie d’à côté n’a pas dormi de la nuit, elle appelait au secours, criait après les infirmières, n’arrêtait pas de se lever avec le risque de tomber, je la surveillais d’un œil, malgré le cachet donné par l’infirmière je n’ai pas dormi de la nuit. J’avais 8 de tension, je me sentais épuisée.

Laisser un commentaire