Samedi 28 Mars 2009…

Mon chéri vient me chercher après ma séance de gym. C’est une sensation bizarre : à la fois je suis contente de rentrer bien sûr, mais en même temps je suis inquiète de me retrouver à la maison, pas seule mais sans les infirmières…

Lorsque nous redescendons vers Voreppe, on s’arrête chez Decathlon car je voudrais m’équiper d’un jogging supplémentaire et de tee-shirts, vu que c’est ma tenue quotidienne aux Petites Roches. J’essaie plusieurs tenues, mais je me sens bien ko lorsque nous arrivons à Voreppe. Je redoute les visites, car je sais que je vais devoir raconter, parler expliquer, c’est fatigant !

A la maison, mon compagnon a tout bien nettoyé et une jolie coupe avec des jonquilles m’attend sur la table !

Brindille ne me quitte pas d’une semelle, titi c’est différent, on dirait que je ne suis jamais partie.

Laisser un commentaire